Manuel De Val

(Barcelona, Espagne, 1956)

"Quand je serai grand, je serai peintre"

Manuel de Val, artiste conceptuel mais manuel, est un penseur solitaire dont l’œuvre est le journal de voyage. Dans l’intimité de son atelier, en équilibre entre sa mère et sa fille, il donne libre cours à ses espiègleries et à ses sempiternelles obsessions: l’identité, la paternité artistique, l’appropriation, la vérité et le mensonge, la manipulation, la simulation, l’apparence, l’ironie, les hétéronymes et la Mona Lisa. De Val se situe dans la ligne de figures isolées qui, débitrices de Magritte, Duchamp ou Man Ray, participent d’un aspect conceptuel de l’art, comme peuvent l’être George Brecht, Joan Brossa, Marcel Broodthaers ou Marcel Marïen. Chacun d’eux propose sa propre vision du monde, mais ils partagent tous une attitude pluridisciplinaire où concept et idée importent fondamentalement. L’auto-ironie, le sens de l’humour et une très salutaire volonté de confondre les catégories sont aussi des traits communs à tous.

EXPOSITIONS